INTERDICTION TEMPORAIRE

GORGES DE L’ARDÈCHE

Comme chaque année, le mois de janvier annonce le retour de la période de reproduction des rapaces.

Certaines espèces comme le Grand-duc d’Europe ou la Chouette hulotte ont déjà démarré la défense de leur territoire en chantant activement à la nuit tombée. Dans le même temps, les couples d’Aigle de Bonelli, bientôt ceux de Faucon pèlerin, commencent à parader sur les sites de reproduction et à visiter les nids potentiels qui accueilleront leurs poussins pour la nouvelle saison à venir.

Durant la période de reproduction, (de l’installation au nid jusqu’à l’envol des jeunes), les rapaces sont particulièrement sensibles au dérangement, soit tout événement inhabituel à proximité de leurs nids. Les oiseaux vont alors manifester des signes d’inquiétude pouvant les amener (en fonction de la période de dérangement) à abandonner le site de reproduction, à quitter le nid en laissant leurs nichées sans protection, à la merci de prédateurs ou de températures extrêmes, ou encore à contraindre les jeunes à un envol prématuré mettant en péril leurs survies.

C’est pourquoi, des zones de tranquillité (nommées « zones de quiétude »), autour des sites de reproduction de chaque couple localisé, sont définies dans l’espace (selon la topographie des falaises) et le temps. La surface et la durée d’activation de la zone de quiétude peuvent varier selon l’espèce. De plus, afin de faciliter la visibilité de ces zonages sur le terrain (sentiers de randonnées, sites d’escalade, …), des panneaux informatifs rappelant les activités à éviter ont été installés sur tous les secteurs concernés. Vous pourrez trouver plus d’informations sur ces « zones de quiétude » en allant sur le site Internet du SGGA ou en cliquant sur le lien suivant : https://link.infini.fr/zonesquietudes

– Pour l’Aigle de Bonelli les zones de quiétude sont actives du 15 janvier jusqu’au 30 juin.

– Pour le Faucon pèlerin les zones de quiétude sont actives du 01 février jusqu’au 30 juin.

– Pour le Vautour percnoptère les zones de quiétude sont actives du 01 mars jusqu’au 30 septembre.

Conformément à nos engagements de bonnes pratiques inscrits dans les conventions avec nos partenaires et dans la charte Natura 2000, nous vous transmettons une carte des « zones de quiétude » utilisées par les oiseaux la saison dernière.

Fin mars 2022 et fin juin 2022, nous vous ferons parvenir des mises à jour de cette carte prenant en considération les éventuels déplacements de sites de reproduction ou l’installation de nouveau couple.